The Assembly asphyxiation small wind turbines


Share this article with your friends:

Sample text:

« Le premier volet du feuilleton législatif éolien s’achève à l’Assemblée nationale. Hier soir, les députés o­nt voté un amendement à la loi d’orientation sur l’énergie. Désormais, le bénéfice de l’obligation d’achat d’électricité par EDF est réservé aux parcs d’une puissance, non plus de moins de 12 mégawatts (MW) comme c’était le cas jusqu’ici, mais "Over 20 megawatts provided they are located in wind development areas identified by the Prefect" (1). Un amendement qui, selon les trois députés UMP à l’origine du texte, devrait aider au décollage de l’éolien en France. Pour les industriels du secteur, c’en serait fini de l’énergie éolienne en France. Le PS, le PC et les Verts o­nt voté contre, de même que trois députés UDF et quatre UMP. Mais le texte a été adopté par 68 voix contre 29… »

Comment: France was in the back of the pack in renewable energy. The bad student persists and signs.

Read the article


Feedback

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *